En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Logo BIA

Biopolymères Interactions Assemblages

22/09/2020 : Soutenance de Somia HAOUACHE

La thèse intitulée : " Dépolymérisation sélective de la cellulose en glucose par ultrasons à haute fréquence" a été soutenue le 22 septembre 2020 à l'ENSI de Poitiers.

Dépolymérisation sélective de la cellulose en glucose par ultrasons à haute fréquence

Résumé

La dépolymérisation de la cellulose en glucose est une réaction importante ouvrant la voie à divers produits chimiques biosourcés d’intérêt industriel tels que l’éthanol, le sorbitol, l’acide furandicarboxylique…. Cependant, la cellulose présentant un réseau de liaison hydrogène fort et des interactions de van der Waals très cohésives, cette réaction nécessite de surmonter des barrières d’activation très élevées.
Actuellement, la dépolymérisation sélective de la cellulose peut être effectuée avec des enzymes ou de l'eau supercritique. Cependant, ces technologies sont limitées en raison soit des faibles rendements/sélectivités ou des conditions de réaction sévères en température ou en pression, soit des temps de réaction longs ou des dilutions trop importantes. Etre capable de dépolymériser sélectivement la cellulose à basse température est un défi important auquel cette thèse s’adresse.
La méthodologie que nous avons suivie dans ce mémoire de thèse consiste à explorer une activation physique (ici les ultrasons haute fréquence), plutôt que catalytique, de la cellulose. Nous montrons que cette technologie permet de dépolymériser sélectivement la cellulose en glucose dans l’eau sans aucun catalyseur, à basse température (60°C) et pression (P atm), avec un rendement de 60 % en seulement 2 minutes d'irradiation ultrasonique à 525 kHz.
Le concept est basé sur la formation de bulles de cavitation qui agissent comme des mini réacteurs pour l’activation de l’eau et de la cellulose. En effet, lorsque l'eau est soumise à ces ultrasons hautes fréquences, elle est dissociée en radicaux H• et •OH à l’intérieur de ces bulles. Le confinement de ces bulles de cavitation à la surface de la cellulose permet le clivage sélectif de la liaison glycosidique, tout en évitant une oxydation parasite du glucose formé. Nous discutons également dans ce mémoire de thèse l'implication respective des radicaux H• et •OH, l'influence de la nature du gaz et l'aspect primordial de la taille des particules de cellulose sur le control de la sélectivité de la réaction.
 

Abstract:

The depolymerization of cellulose into glucose is an important reaction opening the way to various bio-based chemicals of industrial interest such as ethanol, sorbitol, furandicarboxylic acid…. However, since cellulose is made of a strong hydrogen bonding network linked by very cohesive van der Waals interactions, this reaction requires overcoming very high activation barriers.
Currently, selective depolymerization of cellulose can be carried out with enzymes or supercritical water. However, these technologies are limited due to either a low yield/selectivity or severe reaction conditions of temperature or pressure, or long reaction times or too high dilutions. Being able to selectively depolymerize cellulose at low temperatures is an important challenge to which this thesis is addressed.
The present methodology consists in exploring high frequency ultrasound as physical activation of cellulosic materials. We show that this technology allows selectively depolymerizing cellulose into glucose in water without any catalyst, at low temperature (60 °C) and pressure (P atm) with a yield of 60% in just 2 min of ultrasonic irradiation at 525 kHz.
The concept is based on the formation of cavitation bubbles, which act as mini reactors for the activation of water and cellulose. In fact, when water is subjected to these high frequency ultrasounds, it is dissociated into H• and •OH radicals inside these bubbles. The confinement of these cavitation bubbles on the surface of the cellulose allows the selective cleavage of the glycosidic bond, while avoiding side oxidation of the glucose formed. We also discuss in this thesis the respective implication of the radicals H• and •OH, the influence of the nature of the gas and the crucial point of the size of the cellulose particles on the control of the selectivity of the reaction.

Composition du jury

  • Rapporteurs :        

Henri Cramail, Professeur, Université de Bordeaux

Laurent HEUX, Directeur de recherche, CERMAV, Grenoble 

  • Examinateurs :    

Karine DE OLIVEIRA VIGIER, Professeure,Université de Poitiers

Sandrine BOUQUILLON, Professeure, Université de Reims

Directeur de thèse :         François JEROME, Directeur de recherche, Université de Poitiers

Co-directrice de thèse :   Isabelle CAPRON, Directrice de recherche, INRAE, Nantes