En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Oniris

Biologie Epidémiologie et Analyse de Risque en santé animale

BIOEPAR - http://www6.angers-nantes.inra.fr/bioepar

Soutenance de thèse de Hélène Cécilia

Soutenance Cécilia
Hélène Cécilia soutiendra sa thèse le 28 octobre 2021 à 13 h 30 salle Amphi Godfrain - La Chantrerie – Nantes à Oniris sur : Dynamique de transmission du virus de la fièvre de la Vallée du Rift : modélisation mathématique de l’échelle micro à l’échelle macro

Membres du jury :

  • Rapporteurs avant soutenance :
    • Cécile VIBOUD, Staff scientist, International Center, National Institutes of Health, États-Unis
    • Samuel ALIZON, Directeur de recherche, CNRS, Montpellier, France
  • Examinateurs :
    • Catherine LINARD, Professeure, Université de Namur, Belgique
    • Sébastien LEQUIME, Professeur assistant, Université de Groningen, Pays-Bas
    • Frédérick ARNAUD, Directeur de recherche, INRAE, Lyon, France
  • Directeur de thèse :
    • Pauline EZANNO, Directrice de recherche, INRAE, Nantes, France
  • Co-encadrant de thèse :
    • Raphaëlle MÉTRAS, Chargée de recherche, INSERM, Paris, France
    • Renaud LANCELOT, Vétérinaire épidémiologiste, CIRAD, La Réunion

Résumé :

La fièvre de la Vallée du Rift (FVR) est une maladie virale, vectorielle, et zoonotique. Elle touche principalement les animaux d’élevage : bovins, chèvres, moutons. Nous visions à mieux comprendre la contribution des différentes espèces d’hôtes à la transmission du virus de la FVR, en prenant comme zone d’étude le Sénégal. Une revue de la littérature nous a permis de caractériser la diversité des modèles mathématiques existants, et les questions que ces derniers n’ont pas encore abordé concernant la FVR. Nous avons ensuite cartographié le potentiel épidémique de la FVR au nord du Sénégal, et avons montré que pendant 3 saisons des pluies consécutives (2014-2016), le mois de Septembre était la période la plus à risque. Pour quantifier de potentielles différences d’infectiosité entre espèces d’hôtes à l’échelle individuelle, nous avons développé un modèle intra-hôte de la dynamique virale, et avons fait le lien avec la probabilité d’infecter les vecteurs. Nos résultats montrent que les moutons sont l’espèce la plus infectieuse, et que les moustiques du genre Aedes s’infectent plus facilement que les Culex. Enfin, nous avons incorporé cette hétérogéneité dans une métapopulation modélisant les mouvements de transhumance saisonniers au nord du Sénégal. Cela nous a permis de quantifier le délai entre l’introduction du virus de la FVR par les populations nomades et la propagation de l’infection chez les sédentaires. Nous avons également mis en évidence une infection systématiquement plus précoce chez les bovins que chez les petits ruminants. Cette thèse a ainsi permis de mieux comprendre la dynamique de transmission d’un pathogène multi-hôtes et d’identifier des pistes pour l’élaboration de stratégies de maitrise ciblées et efficaces.

Mots clés :

fièvre de la Vallée du Rift ; modélisation mathématique ; maladie vectorielle ; multi-hôte ; Senegal