En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Oniris

Biologie Epidémiologie et Analyse de Risque en santé animale

BIOEPAR - http://www6.angers-nantes.inra.fr/bioepar

Soutenance de thèse de Niki Hayatgheib

Soutenance Hayatgheib
Niki Hayatgheib soutiendra sa thèse le 7 juillet 2021 à 14 h en retransmission en salle 103 - La Chantrerie – Nantes à Oniris sur : Évaluation de l'efficacité d’alternatives alimentaires fonctionnelles pour lutter contre l'infection à Aeromonas, principalement Aeromonas salmonicida subsp. salmonicida: Vers la réduction de l'utilisation d'antibiotiques pour diminuer le développement et la diffusion de bactéries et de gènes résistants aux antibiotiques chez les poissons et l'environnement

Membres du jury :

  • Rapporteurs :
    • Nathalie CAROFF, Professeur, Université de Nantes, France
    • Samira SARTER, Cadre supérieur, Cirad, Montpellier, France
  • Examinateurs :
    • Brigitte LAMY, Maître de conférence, Université Côte d'Azur, CHU de Nice, France
    • Ségolène CALVEZ, Maître de conférence, Oniris, Nantes, France
    • Pascal SANDERS, Directeur de recherches, ANSES, Fougères, France
  • Directeur de thèse : Hervé POULIQUEN, Professeur, Oniris, Nantes, France
  • Co-directeur de thèse : Didier LEPELLETIER, Professeur, Université de Nantes, CHU de Nantes, France
  • Co-encadrant de thèse : Emmanuelle MOREAU, Professeur, Oniris, Nantes, France

Résumé :

Des alternatives fonctionnelles à base de prébiotiques et d’huiles essentielles (PEA) contre la furonculose due à Aeromonas salmonicida subsp salmonicida (ASS) sont envisagées pour réduire l'utilisation d'antibiotiques et peut-être les bactéries résistantes aux antibiotiques (ARB) et les gènes de résistances (ARG). Les résultats in vitro ont montré une activité antibactérienne efficace du PEA par la méthode de microdilution. Pendant 11 semaines d'une étude in vivo sur 600 truites arc-en-ciel (TAC), le PEA a amélioré quelques paramètres d'immunité, la prise vaccinale, la protection des poissons contre l'infection ASS ainsi que les performances de croissance après l'inoculation ASS, mais l'augmentation de la résistance à la maladie n'a pas été observée. Une étude de sept mois sur deux fermes de TAC n'a pas montré l'effet protecteur du PEA sur l'une des fermes atteinte de furonculose dans laquelle un traitement antibiotique a été effectué. Des échantillons de poissons, d'eaux et de biofilms provenant de ces fermes ont révélé que l'occurrence et l'abondance des ARB et ARG dépendaient de l'origine d'Aeromonas, de l'utilisation d'antibiotiques et de la présence d'activités en amont. Le lien entre les poissons et leur environnement par la détection identique d'ARB et d'ARG ainsi qu'un risque élevé de développement d'ARB et d'ARG dans les milieux aquatiques ont été observés. Les résultats de ces études ont montré jusqu'où il convient encore aller dans le développement d'alternatives efficaces pour réduire l'utilisation d'antibiotiques ainsi que diminuer la transmission généralisée d’ARB et d’ARG dans l'écosystème aquatique en lien avec l'homme et l’animal.