En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Oniris

Biologie Epidémiologie et Analyse de Risque en santé animale

BIOEPAR - http://www6.angers-nantes.inra.fr/bioepar

Travailler en tant que Néerlandaise pour l'Irlande en France.

Floor des Pays-Bas qui travaille pour l'Irlande mais vit en France
Je m'appelle Floor et je suis née et j'ai grandi aux Pays-Bas. L'année dernière, je suis arrivée en France pour y travailler pendant trois ans, mais mon employeur est irlandais. Une collaboration géniale entre trois pays européens, mais aussi un défi. Outre les difficultés pratiques, c'est aussi une formidable occasion d'apprendre. Car même si la France, l'Irlande et les Pays-Bas sont tous des pays d'Europe occidentale, les cultures sont vraiment différentes. Chaque jour est une aventure. Les Français avec leurs habitudes bizarres, les Irlandais avec leur politesse excessive, et moi, la Néerlandaise qui observe tout cela. Il y a quelque chose de nouveau à apprendre chaque jour !

Contexte et enjeux :

Il y a presque deux ans, j'ai quitté les Pays-Bas, mon pays d'origine, pour me lancer dans un voyage et commencer à travailler à INRAE à Nantes, en France. Pour rendre ce changement encore plus excitant et stimulant, j'ai commencé à travailler pour un employeur irlandais : University College Dublin.

Ce fut un plaisir et une expérience très enrichissante de naviguer entre trois cultures différentes, en travaillant en tant que Néerlandaise pour l'Irlande en France. Cette configuration s'accompagne certainement de quelques défis pratiques, par exemple : dans quel pays obtenir une assurance maladie ? Je vis en France mais je perçois mes revenus et paie donc mes impôts en Irlande. Or, pour obtenir une assurance maladie en Irlande, je dois être irlandaise, mais je suis née aux Pays-Bas. Or, pour obtenir une assurance maladie aux Pays-Bas, je dois y vivre, mais je vis en France.

En dehors de ces luttes impossibles, apprendre les différences culturelles est super. Ce qui est formidable avec les Français, c'est qu'ils vous souhaitent toujours le meilleur ("bonne journée", "bonne soirée", "bon appétit", etc.), et souvent de manière très spécifique ("bonne fin d'après-midi !"). Une autre chose remarquable est le caractère "carré" des gens. Un Français fera toujours les mètres supplémentaires pour se rendre à un "passage piéton" pour traverser la route, même si la rue est complètement déserte.

Sur le plan linguistique, j'aime beaucoup l'utilisation de re- et dé- pour changer le sens d'un mot ("confinement, déconfinement, reconfinement" ; "se inscrire, se désinscrire, se réinscrire"). Un autre bel exemple est l'utilisation de "Bonjour" pour saluer quelqu'un et de "rebonjour" lorsque vous revoyez quelqu'un le même jour ; le fait que "débonjour" ne soit pas utilisé à la place de "au revoir" est vraiment une occasion manquée !

Ce qui m'étonne, c'est que tous les Français semblent savoir parler, beaucoup. Je veux dire par là que les Français peuvent tout simplement continuer à parler. Même si leur point de vue est déjà clair, ils continuent à répéter la même chose en utilisant des mots différents. C'est très différent de la "franchise" dont les étrangers accusent les Néerlandais. Je suppose que les Néerlandais sont plus efficaces. Nous hésiterions à faire quelque chose si nous ne voyons pas que c'est utile, alors qu'ici en France, j'ai l'impression que beaucoup de choses sont faites parce que les gens l'ont toujours fait comme ça. Cela peut entraîner beaucoup de paperasse. A ce propos, pourquoi faut-il écrire "lu et approuvé" quand on signe un document ? Le fait de signer n'est-il pas déjà un témoignage que vous avez effectivement lu le truc et approuvé son contenu ?!

Blague à part, j'aime vraiment vivre en France. Chaque jour est une aventure. Les Français avec leurs habitudes bizarres, les Irlandais avec leur politesse excessive, et moi, la Néerlandaise qui observe tout ça. Il y a quelque chose de nouveau à apprendre chaque jour !