En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Oniris

Biologie Epidémiologie et Analyse de Risque en santé animale

BIOEPAR - http://www6.angers-nantes.inra.fr/bioepar

La biologie d’une espèce de tique méconnue associée aux oiseaux enfin révélée !

La biologie d’une espèce de tique méconnue associée aux oiseaux enfin révélée !
Les tiques sont des vecteurs potentiels de nombreuses maladies chez l’homme en zone tempérée. La faune sauvage joue souvent un rôle de réservoir pour les agents pathogènes qui causent ces maladies. Ainsi, la maladie de Lyme en Europe est due pour 41% à Borrelia garinii dont les réservoirs principaux sont les oiseaux. Cette bactérie est transmise à l’homme par la tique Ixodes ricinus qui réalise occasionnellement ses repas de sang sur des oiseaux. D’autres espèces de tiques sont plus spécifiquement inféodées aux oiseaux, comme Ixodes frontalis. Comme elles partagent donc parfois les mêmes hôtes vertébrés qu'I.ricinus, ces espèces peuvent jouer également un rôle dans l’éco-épidémiologie des maladies à tiques. Alors que l'écologie de l'espèce I. frontalis était très mal connue jusqu’à présent, nous avons pu déterminer précisément sa dynamique des populations, qui présente un pic d’abondance des larves en hiver, cas unique parmi les tiques européennes. Par ailleurs, nous avons identifié un biotope privilégié, les bosquets de bambous, où cette espèce s’est avérée présente quasi-systématiquement.

Contexte et enjeux

Les maladies à tiques sont les principales maladies vectorielles chez l’homme en zone tempérée, l'espèce I. ricinus étant l'un des vecteurs les plus répandus et étudiés. Ixodes ricinus peut transmettre par exemple la bactérie Borrelia garinii, l'un des agents de la maladie de Lyme en Europe, les réservoirs principaux de cette espèce de Borrelia étant les oiseaux. En effet I. ricinus effectue occasionnellement ses repas sanguins sur des oiseaux. Mais d’autres espèces de tiques  présentes en France sont plus spécifiquement inféodées aux oiseaux, comme I. frontalis, qui ne pique l’homme qu’exceptionnellement. En raison du rôle de «vecteur-pont» que joue la tique généraliste I. ricinus, une connaissance de la biologie des autres espèces de tiques pouvant partager les mêmes hôtes vertébrés est importante pour mieux comprendre l’éco-épidémiologie des maladies à tiques et prévenir l’émergence de nouveaux pathogènes.

Résultats

Dans le cadre des suivis mensuels de tiques collectées sur la végétation pour les projets Métaprogramme ACCAF CC-EID (2014-2016), puis Climatick (2017-2021), centrés sur l'espèce Ixodes ricinus, des densités inhabituelles de larves ont été observées dès le premier automne du suivi, en octobre et novembre 2014 dans le site étudié près de Nantes. Après identification morphologique, ces larves se sont avérées appartenir à l’espèce I. frontalis, connue jusqu’alors presqu’exclusivement à travers des collectes sur oiseaux (grives, merles, tourterelles…). La présence de ces larves en nombre en fin d’automne et en hiver a été confirmée tous les ans dans ce site depuis le début du suivi. Ce pic hivernal constitue une originalité comparé au cycle des la plupart des espèces de tiques européennes.

Par ailleurs, parmi les 13 transects échantillonnés dans ce site, l'espèce I. frontalis a été observée essentiellement dans des zones à bambous. Dans le but de confirmer le lien entre la présence de cette espèce et un habitat composé de bambous, 33 sites comprenant ce type de végétation ont été échantillonnés en hiver à large échelle, en France métropolitaine et en Italie (1 site). La tique I. frontalis, sous les trois stades (larve, nymphe et adulte), a été retrouvée sur 31 sites à bambous sur 33, confirmant ainsi le lien observé sur le site proche de Nantes.

Parmi les hypothèses permettant d’expliquer la forte présence de la tique I. frontalis sur la végétation sous les bambous figure en premier lieu le rôle de dortoir et de protection pour les oiseaux joué par ces bosquets relativement peu accessibles à des prédateurs.

Perspectives

Ces travaux nous ont permis de mettre en place une nouvelle étude en collaboration avec deux autres laboratoires (UMR BIPAR et ASTRE). Une étude sur le microbiote d’ I. frontalis a été  engagée afin d’identifier les principaux symbiotes et pathogènes associés à cette espèce.

Valorisation

Deux publications : 2019 et 2021 (voir plus loin)

Références bibliographiques

Agoulon, A., Hoch, T., Heylen, D., Chalvet-Monfray, K., Plantard, O. 2019. Unraveling the phenology of Ixodes frontalis, a common but understudied tick species in Europe. Ticks and Tick-Borne Diseases. 10:505-512. https://doi.org/10.1016/j.ttbdis.2018.12.009.

Plantard O., Hoch T., Daveu, R., Rispe, C., Stachurski, F., Boué, F., Poux, V., Cebe, N., Verheyden, H., René-Martellet, M., Chalvet-Monfray, K., Cafiso, A., Olivieri, E., Moutailler, S., Pollet, T., and Agoulon, A. 2021. Where to find questing Ixodes frontalis ticks? Under bamboo bushes! Ticks and Tick-borne Diseases, 12(2):101625. DOI: 10.1016/j.ttbdis.2020.101625.

ixodesfrontalis

Femelle gorgée de la tique Ixodes frontalis (face ventrale) collectée sur tourterelle turque (26/09/2018).