En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Oniris

Biologie Epidémiologie et Analyse de Risque en santé animale

BIOEPAR - http://www6.angers-nantes.inra.fr/bioepar

La présence de la bactérie intracellulaire Wolbachia dans la tique Ixodes ricinus est en fait due à la présence cryptique d’un hyménoptère endoparasitoïde

Plusieurs publications ont rapporté la présence de la bactérie intracellulaire Wolbachia – connue pour être un symbiote obligatoire chez certains nématodes ou une manipulatrice de la reproduction chez certains insectes - chez certaines tiques. Nos investigations ont permis de montrer que la présence de Wolbachia dans la tique Ixodes ricinus est en fait due à la présence cryptique d’un hyménoptère endoparasitoïde qui se développe à l’intérieur de l’acarien.

Contexte/enjeux/ problématique nationales et/ou internationales

L’identification des micro-organismes portés par les tiques constitue un enjeu essentiel en santé humaine ou animale. Outre leur rôle de vecteur de pathogènes, les tiques hébergent aussi des bactéries symbiotiques. Cependant, les conséquences de la présence de ces bactéries sur la biologie des tiques (impact sur la fitness des tiques, leur compétence vectorielle, leur mode de reproduction…) ne sont pas connues.

 

Résultats

Nos investigations ont permis de montrer que l’endoparasitoïde Ixodiphagus hookeri (Hymenoptera, Chalcidoidea, Encyrtidae), est infecté à presque 100% par W. pipientis. Nous avons développé des amorces PCRs spécifiques pour l’hyménoptère et pour W. pipentis  qui ont permis de montrer que toutes les nymphes de tiques parasitées par I. hookeri portaient aussi Wolbachia, alors que que les tiques non-parasitées par l’insecte étaient indemnes de Wolbachia. Nous avons aussi démontré expérimentalement que les nymphes obtenues à partir de larves exposées à I. hookeri pendant leur gorgement sur un hôte vertébré portaient aussi Wolbachia. Nous suggérons que la présence de W. pipientis dans des tiques, déjà rapportée dans différentes publications, était en fait due à la présence cryptique de l’hyménoptère endoparasitoïde I. hookeri. Cette association était restée insoupçonnée jusqu’à présent parce que les parasitoïdes ne peuvent pas être détectés avant que les nymphes de tiques ne se gorgent de sang, levant ainsi la diapause des œufs de l’hyménoptère. 

 

Perspectives/impact à terme

 

D’un point de vue pratique, la détection de la présence du parasitoïde dans une tique s’est avérée finalement plus sensible par la recherche de Wolbachia que celle de l’hyménoptère lui-même. Cet outil peut donc s’avérer utile pour estimer les taux de parasitisme au sein des populations naturelles de tiques (et qui atteignent fréquemment 20% et sont à l’origine de projet de lutte biologique contre les tiques via ce parasitoïde spécifique).

Cette étude montre l'importance des approches expérimentales pour identifier l'origine et la fonction de certaines bactéries dans un échantillon donné et souligne le danger d’extrapolations abusives qui peuvent découler de certaines approches descriptives (comme celles relevant de la métagénomique).

 

Partenaires

Ce travail est le fruit d’une collaboration avec un laboratoire du département EFPA (l’UR CEFS à Toulouse) et de collègues de l’ONCFS (Chizé) ayant notamment permis de collecter un grand nombre de tiques sur chevreuils dans des secteurs à forte densité de cet acarien (zone favorable aussi au parasitisme par I. hookeri).

 

Valorisation

Plantard, O., A. Bouju-Albert, M. A. Malard, A. Hermouet, G. Capron, and H. Verheyden. 2012. Detection of Wolbachia in the Tick Ixodes ricinus is Due to the Presence of the Hymenoptera Endoparasitoid Ixodiphagus hookeri. Plos One 7: 8.