En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Oniris

Biologie Epidémiologie et Analyse de Risque en santé animale

BIOEPAR - http://www6.angers-nantes.inra.fr/bioepar

Offre de post-doctorat : Évaluation des conséquences de marché de restrictions commerciales en élevage application à la tuberculose bovine.

Offre de post-doctorat 2021 (1 an)

Contexte et objectifs du post-doctorat :

La maîtrise des épidémies est souvent complexe, en santé humaine comme animale. Ces dernières années, la prévalence de la tuberculose bovine (bTB) tend à croître en France comme ailleurs en Europe. Si elle s’étendait à large échelle, cette maladie ferait naître des craintes pour la santé publique, qui occasionneraient des restrictions commerciales fortes, afin d’endiguer sa propagation. Dans ce contexte, l’objectif de ce post-doctorat est d’analyser l’effet, sur les marchés français, de la perte du statut indemne de bTB. La perte du statut indemne sur un territoire donné entraîne des restrictions aux mouvements d’animaux vifs et des produits animaux (interdictions de mise en vente, perte de marché vers certains pays tiers etc.). Un tel choc est à même de perturber les équilibres économiques des secteurs animaux touchés, dans un périmètre bien plus large que celui des troupeaux infectés. Ce choc entraîne potentiellement des coûts importants pour toute la chaîne agricole et alimentaire. Ces coûts se mesurent à court terme en pertes de trésorerie, de revenus et d’emploi, et à plus long terme en coûts d’investissement et d’adaptation au nouveau contexte sanitaire et commercial. Leur répercussion s’étend alors à l’ensemble de l’économie, et peut in fine affecter le bien-être économique des consommateurs.

Le post-doctorat visera à modéliser les marchés des filières bovines pour permettre l’évaluation des coûts globaux de la maladie, pour tous les acteurs situés sur la chaîne des filières bovines (lait/allaitant). Cette recherche s’appuiera sur une modélisation en équilibre général calculable (EGC) dynamique, avec pour objectif de simuler des chocs de marché (ici, les restrictions appliquées aux zones ayant perdu le statut indemne) et d’en quantifier les effets sur l’ensemble des secteurs marchands.

L’objectif de la modélisation est de mesurer l’impact économique de la perte de statut indemne de tuberculose. En particulier, l’analyse quantifiera ces impacts économiques :

  • Pertes de revenus, d’emploi dans les filières et sur les marchés des produits bovins
    •  Elevages laitiers, élevage viande
    •  Industries de transformation laitière, industries de transformation de viande
    •  Distribution des produits d’origine bovine
    •  Echange et exportation d’animaux vivants (commerçants en bestiaux)
    •  Echange et exportations de produits bovins
  • Coût des mesures supplémentaires induites par la perte de statut (dépistage, tests supplémentaire aux échanges…)
  • Les impacts de court et de long terme seront différenciés

Cette recherche visera ainsi un objectif d’analyse des conséquences économiques et de la gestion de la bTB en France.
En particulier, la modélisation cherchera à révéler :

  • L’impact de zonages régionaux des restrictions sanitaires
  • Les coûts d’approvisionnement et de transport d’animaux entre régions et à l’international
  • Les dynamiques d’investissement dans les filières
  • Le coût public lié aux mesures pour les filières en cas de perte de statut indemne

Localisation : Le post-doctorat se déroulera préférentiellement à Nantes, au sein de l’UMR BIOEPAR. Des échanges réguliers avec l’UMR SMART-LERECO (Rennes) seront à prévoir, tant pour la constitution de bases de données que pour échanger sur les choix de modélisation. Le post-doctorat sera encadré par Arnaud Rault.

Compétences recherchées : Le(La) post-doctorant(e) devra disposer de solides compétences en économie. Une connaissance des marchés agricoles, des secteurs de l’élevage, et des compétences en modélisation de marchés (GAMS) seraient un atout

Contact : Les candidats intéressés devront transmettre avant le 31 mai 2021 un dossier composé d’une lettre de motivation, un CV, le rapport de thèse, la thèse ainsi que tout article publié à arnaud.rault@inrae.fr. Toute demande d’information supplémentaire peut être adressée à cette même adresse.

Télécharger l'offre :