En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Oniris

Biologie Epidémiologie et Analyse de Risque en santé animale

BIOEPAR - http://www6.angers-nantes.inra.fr/bioepar

GenIric

Séquençage du génome de la tique Ixodes ricinus, une espèce vectrice de pathogènes humains et animaux

GenIric
BIOEPAR a collaboré avec Genoscope à Evry afin d'obtenir la séquence du génome de la tique Ixodes ricinus. La suite du projet permettra l'analyse de cette séquence, la localisation des gènes et l'identification de leurs fonctions.

L'espèce de tique Ixodes ricinus est la plus représentée en France et en Europe. Elle peut transmettre de nombreux pathogènes : virus, parasites, bactéries (dont celle responsable de la maladie de Lyme). Connaître son génome doit fournir des pistes pour lutter contre cette tique et mieux gérer les risques de transmission de pathogènes. L'équipe TiBoDi de l'UMR BIOEPAR coordonne la communauté scientifique qui étudie ce génome et assure la diffusion des résultats.

Analyse de la séquence ADN

Le séquençage et l'assemblage du génome (obtenu à l'échelle chromosomique) ont été effectués par le Genoscope (Evry). L'annotation et les analyses fonctionnelles des gènes d’intérêt sont en cours, en collaboration avec plusieurs laboratoires européens. D'autres partenaires principalement à Rennes (IRISA, Genouest) participeront aux analyses bio-informatiques et à la mise à disposition des données du génome. L'étude du génome de la tique et de sa variabilité va permettre d'identifier les bases génétiques de certains traits, comme l'aptitude à abriter et transmettre certains pathogènes. Elle peut révéler aussi les séquences qui ont évolué en interaction avec les hôtes, leurs pathogènes, ou avec les propres parasites ou pathogènes de la tique.

Analyse des séquences transcrites

Outre la connaissance du génome, il est intéressant de connaître comment ce génome s’exprime, c’est-à-dire quelles sont les séquences qui sont transcrites en ARN, puis traduites en protéines fonctionnelles. Les chercheurs de l'UMR BIOEPAR  ont réalisé un séquençage à haut débit des séquences transcrites d’Ixodes ricinus et ont identifié un catalogue très complet de plus de 190 000 transcrits. Ensuite, ils ont mis en évidence des gènes qui s’expriment différemment selon les états physiologiques, par exemple avant ou pendant le repas sanguin, et qui peuvent donc jouer un rôle dans ce repas sanguin. Une deuxième étude basée sur les transcriptomes de tiques a élargi le champ d'étude, en intégrant cette fois 27 espèces de tiques différentes. Pour cette étude, neuf nouveaux transcriptomes ont été séquencés et combinés avec des données publiées par d'autres groupes  et pour les autres espèces. L'analyse a consisté à reconstituer un catalogue de gènes codants pour chaque espèce de tique, puis à utiliser le noyau de gènes en commun entre ces espèces pour réaliser une étude de la phylogénie de ce groupe.

Références :

Charrier, N. P., Couton, M., Voordouw, M. J., Rais, O., Durand-Hermouet, A.,  Hervet, C., Plantard, O.,  & Rispe, C. (2018). Whole body transcriptomes and new insights into the biology of the tick Ixodes ricinus. Parasites & Vectors, 11(1), 364. 

Charrier, N. P., Hermouet, A., Hervet, C., Agoulon, A., Barker, S. C.,  Heylen, D., Toty, C., McCoy, K. D., Plantard, O., & Rispe, C. (2019). A transcriptome-based phylogenetic study of hard ticks (Ixodidae). Scientific Reports 9:12923. 

Membres de BIOEPAR impliqués dans le projet: