En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo Oniris

Biologie Epidémiologie et Analyse de Risque en santé animale

BIOEPAR - http://www6.angers-nantes.inra.fr/bioepar

ROADMAP

Rethinking of Antimicrobial Decision-systems ​in the Management of Animal Production

Logo ROADMAP
"Contribuer à la lutte contre la résistance aux antimicrobiens résultant de la production d'animaux d'élevage et à une réduction globale de l'usage des antimicrobiens et de son impact sur l'environnement, la santé animale et la santé publique (approche One Health)".

ROADMAP est un projet de quatre ans financé par l'UE qui vise à favoriser la transition vers une utilisation prudente des antimicrobiens dans la production animale dans une grande variété de contextes, en favorisant une repensée des systèmes décisionnels antimicrobiens tout au long de la chaîne alimentaire.

Plus précisément, le projet aboutira à l'élaboration d'options pour réduire l'usage d'antimicrobiens dans l'agriculture. ROADMAP répond aux impacts souhaités grâce à une approche multi-acteurs, avec un consortium interdisciplinaire composé de chercheurs de différents domaines (économie, sciences sociales, animales et vétérinaires), ainsi que de conseillers et consultants d'organisations de professionnels de la santé animale et de parties prenantes et de décideurs aux niveaux national, européen et international.

En identifiant les principaux moteurs de l'usage d'antimicrobiens et en étudiant les pratiques actuelles dans différents contextes, ROADMAP contribue à favoriser la transition vers une utilisation d'antimicrobiens prudente en repensant les systèmes décisionnels antimicrobiens dans la gestion de la production animale. En particulier, ROADMAP contribue à :

  • La protection de la santé et du bien-être des animaux grâce à l'amélioration de la prévention et du contrôle en matière de santé animale ;
  • La protection de la santé humaine par la préservation de l'arsenal antibiotique, un meilleur contrôle de la propagation des bactéries résistantes et l'amélioration de la sécurité alimentaire et de la sécurité alimentaire ;
  • La protection de l'environnement par un meilleur contrôle de la propagation des bactéries résistantes (par les déchets agricoles en particulier).

L'objectif global de ROADMAP est de favoriser les transitions vers un usage d'antimicrobiens prudent en production animale dans des contextes très variés. Ce changement sera réalisé grâce à l'amélioration des systèmes décisionnels antimicrobiens tout au long de la chaîne d'approvisionnement alimentaire et pharmaceutique. L'originalité de ROADMAP réside dans le fait que, pour la première fois, un projet applique les approches conceptuelles "systèmes alimentaires" et "voies de transition" au thème de l'usage d'antimicrobiens. Jusqu'à présent, la recherche s'est concentrée sur les solutions techniques et les changements de comportement, mais pas sur une compréhension plus large de la dynamique systémique et donc des changements nécessaires. Le nouveau cadre théorique et méthodologique de ROADMAP lui permet d'apporter de nouvelles connaissances et solutions à la question cruciale de la résistance aux antimicrobiens.

Dans une perspective interdisciplinaire et multi-acteurs, ROADMAP aborde le défi le plus important de la lutte contre la résistance aux antimicrobiens, à savoir trouver des solutions adaptées aux contextes locaux. Il tirera les leçons des pays et des systèmes de production qui ont déjà réduit l'usage d'antimicrobiens et s'appuiera sur les expériences réussies pour élaborer des scénarios de transition capables de mobiliser tous les acteurs impliqués dans la gestion de la santé animale (des éleveurs et des vétérinaires aux industries en amont et en aval et aux autorités publiques). De plus, en réalisant des travaux sur le terrain dans différentes régions d'Europe et dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, ROADMAP contribue à harmoniser les tendances et la dynamique vers une utilisation prudente des antimicrobiens chez les animaux d'élevage.

Enfin, ROADMAP a un impact sur un large éventail d'acteurs impliqués dans la refonte de la gestion de la production animale. En combinant les sciences économiques, sociales, animales et vétérinaires, ROADMAP fournira non seulement des solutions techniques efficaces pour promouvoir un usage d'antimicrobiens prudent, mais aussi des outils et des incitations socio-économiques qui garantiront leur acceptabilité et donc leur mise en œuvre. Les voies de transition impliquant toutes les chaînes d'approvisionnement alimentaires et pharmaceutiques permettront en effet de favoriser une réduction globale de l'usage d'antimicrobiens, portée par une combinaison de stratégies adaptées aux différents systèmes de production.