En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Agrocampus Ouest Université d'Angers   IRHS

Accueil IRHS

Semence et biocontrôle : les stratégies de protection de demain

Semences contaminées
© INRAE et GEVES
Face au manque de solutions alternatives aux pesticides pour protéger les semences des bioagresseurs, une réflexion collective a été menée pour identifier et détailler les questions de recherche et innovation prioritaires qui permettront de répondre aux besoins des agriculteurs

La réduction de l’usage des pesticides est un enjeu majeur pour répondre aux besoins et attentes sociétales et environnementales. L’accélération des retraits d’autorisation de mise sur le marché de produits phytosanitaires au niveau français et européen laisse les semenciers et les agriculteurs souvent démunis face au manque de moyens disponibles pour protéger les cultures.

Le biocontrôle, alternative à l’usage de pesticides, est un véritable levier pour la protection des cultures. En France le biocontrôle est défini comme l’ensemble des méthodes de protection des végétaux basées sur l’utilisation de mécanismes naturels pour la gestion des équilibres de populations de bioagresseurs plutôt que pour leur éradication. Il inclut l’utilisation de produits phytosanitaires de biocontrôle, des produits de protection des cultures composés d’agents ou de substances naturelles, dont le marché est actuellement en plein essor.

La qualité sanitaire et germinative des semences est cruciale pour assurer le succès de la culture. Les semences, premier maillon des cultures, apparaissent aujourd’hui comme un vecteur d’innovation majeur dans ce contexte de transition agroécologique et de réduction des pesticides. Pour autant, peu de solutions de biocontrôle appliqués sur semences sont à ce jour disponibles. Face à ce constat, il devient urgent d’accélérer l’émergence de nouvelles connaissances et le développement d’outils pour favoriser le développement et le déploiement de nouvelles solutions pour la protection des semences et les cultures.

Réunir les communautés scientifique et technique, publique et privée pour construire ensemble les solutions de demain

78 experts industriels du biocontrôle, semenciers, chercheurs et expérimentateurs se sont réunis pour participer à un atelier scientifique de réflexion sur cette question, co-organisé par le Consortium public-privé "Recherche-Développement-Innovation" du biocontrôle et le Groupement d’Intérêt Scientifique "Biotechnologies vertes" (GIS BV) en octobre dernier. Ces échanges ont permis d’identifier les besoins, les verrous et les opportunités pour accélérer le développement de nouvelles stratégies de protection des semences et des cultures. Une synthèse de ces réflexions a donné lieu à la publication d’une position commune "Towards seed protection using biocontrol strategies" soulignant l’importance de décloisonner les approches et de renforcer les partenariats pluridisciplinaires pour répondre aux attentes de la société et des filières agricoles.

Les enjeux scientifiques et techniques autour du biocontrôle et des semences

Par leur nature et leur mode d’action reposant sur des mécanismes biologiques, les produits de biocontrôle sont très sensibles à leur environnement et leur réponse dépend de la réceptivité du génotype. En résumé, cet article mentionne 3 grands champs de recherche : 

L’étude de l’interaction entre la plante et le produit de biocontrôle est une piste pour améliorer la reproductibilité et l’efficacité de ces solutions au champ. Pour cela il est indispensable d’une part de mieux décrire et comprendre les mécanismes de défense de la semence pendant sa formation et sa germination et d’autre part de mieux comprendre les interactions entre la semence et son microbiote.

Il est de plus stratégique de se doter d’outils de criblage pour identifier de nouveaux agents actifs et d’adapter la biodisponibilité et le maintien de ces produits, sur les semences et au cours de la germination et de la levée.
Enfin, le succès d’utilisation de ces solutions au champ sera conditionné par le développement de méthodes et outils d’évaluation des effets agronomiques s’appuyant sur les nouvelles technologies et le numérique. L’innovation est donc le maître mot de cette réflexion pour favoriser et accélérer le déploiement de solutions alternatives aux pesticides.

Partenaires
Ce travail a été mené dans le cadre de travaux du Consortium Biocontrôle et du GIS Biotechnologies Vertes. Les 22 signataires du papier d’opinion appartiennent respectivement aux entités suivantes : UMR IRHS (INRAE - Agrocampus 0uest - Université d'Angers), GEVES, GIS BV, FNAMS, Vilmorin & Co, Végépolys Valley, IPBS (Sorbonne Université), RAGT, Syngenta, MAS Seeds, Bayer, UMR ISA (INRAE - CNRS - Université Nice Sophia Antipolis), Agrauxine, UMR IJPB (INRAE - AgroParisTech) et UMR Agroécologie (AgroSupDijon - INRAE - Université de Bourgogne)

Financeurs
L’atelier scientifique Semences et Biocontrôle a été co-financé par le GIS Biotechnologies Vertes et le Consortium Biocontrôle

Publication associée
Bailly C., Bousquet A., Braun V., Buitink J., Desbois-Vimont C., Durand-Tardif M., Fougereux J.-A., Gaillard A., Gouleau A., Grappin P., Hily Y., Lejard F., Malausa T., Marchi M., Multeau C., Orgeur G., Piovan R., Poisson A.-S., Profizi C., Rajjou L., Reboud X., Szambien M. 2020. Towards seed protection using biocontrol strategies, 1-12 ISBN N°978-29-57301-60-7

Contacts :

  • Multeau C., INRAE Département SPE, cecilia.multeau@inrae.fr
  • Durand-Tardif M., GIS BV, mylene.durand-tardif@inrae.fr
  • Marchi M., UMR IRHS, muriel.marchi@inrae.fr
  • Poisson A-S., GEVES, anne-sophie.poisson@geves.fr