En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Agrocampus Ouest Université d'Angers   IRHS

Accueil IRHS

Un pathotest pour caractériser la sensibilité/résistance des rosiers à la maladie des taches noires

Résistance des rosiers à la maladie des taches noires
© IRHS
Un outil pour les obtenteurs permettant de caractériser la sensibilité/résistance des rosiers à la maladie des taches noires

La maladie des taches noires, causée par le champignon Diplocarpon rosae, est la maladie foliaire la plus importante chez le rosier. L’utilisation de pesticides de synthèse représente le principal recours face à la maladie pour les particuliers et professionnels. Cependant, les évolutions réglementaires récentes sur la limitation des pesticides ont conduit les obtenteurs de rosiers à exploiter la résistance naturelle des plantes dans leurs protocoles de création variétale. Le comportement des variétés vis-à-vis de la maladie est estimé en conditions d’infections naturelles chez les obtenteurs et selon des protocoles de notations spécifiques. Ce constat traduit le besoin d'un outil rapide et standardisé pour la caractérisation de variétés nouvelles et, plus largement, la nécessité de mieux comprendre l’agent pathogène notamment d’un point de vue génétique.

Les expertises en génétiques, génomiques et physiopathologies de l’unité IRHS à Angers ont d’une part permis la création d’une collection eurasienne de 77 souches de Diplocarpon rosae (France et Asie dont Kazakhstan essentiellement) isolées sur rosiers sauvages et domestiques. D’autre part, afin d’étudier la diversité génétique de ce champignon, les génomes de deux souches ont été séquencés. Leur analyse a révélé que ces génomes n’étaient pas dupliqués contrairement à la 1ère séquence de ce champignon publiée en 2017 (Neu et al., 2017). Ce résultat intéressant sous-entend une forte variabilité dans le génome des souches de D. rosae. De plus, une forte différenciation génétique entre souches isolées sur rosiers cultivés et sauvages a été observée, et ce, indépendamment de l’origine géographique.

Un pathotest de routine en serre a également été développé. Celui-ci permet l’évaluation du niveau de résistance de variétés de rosier vis-à-vis de 10 souches de champignons représentant la diversité génétique de Diplocarpon rosae sur le territoire français. L’impact visuel des infections réalisées sur boutures de rosier est noté grâce à une échelle de notation de symptômes allant de 0 à 5 (résistant > sensible). Ce test a révélé une bonne corrélation avec des notations aux champs réalisées sur trois années. Cet outil pourrait être utile aux obtenteurs pour la caractérisation du comportement de variétés vis-à-vis de la maladie des taches noires.

Ces travaux constituent une première approche de la diversité génétique du champignon et des études futures sont envisagées afin d’appréhender l’histoire évolutive de cette maladie. Enfin, l’identification des gènes impliqués dans la résistance de certaines variétés devraient permettre une meilleure compréhension de l’interaction D. rosae – rosier afin de proposer des stratégies durables de gestion de la maladie.

Partenaires : ces travaux ont été réalisés à l’unité IRHS à Angers en lien avec 11 partenaires privés (obtenteurs et pépiniéristes) et le pôle de compétitivité Vegepolys Valley.
 

Financement : cette étude a été financée dans le cadre d’un projet CASDAR (no. C-2014-06) du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et avec le soutien de la SFR 4207 Quasav.

Publication associée : Marolleau, B., Petiteau, A., Bellanger, M. N., Sannier, M., Le Pocreau, N., Porcher, L., Paillard, S., Foucher, F., Thouroude, T., Serres-Giardi, L., Aguileta, G., Chastellier, A., Bonneau, C., Le Cam, B., Soufflet-Freslon, V. and Hibrand-Saint Oyant, L. (2020) Strong differentiation within Diplocarpon rosae strains based on microsatellite markers and greenhouse-based inoculation protocol on Rosa. Plant Pathology. https://doi.org/10.1111/ppa.13182

Contact : Laurence Hibrand Saint-Oyant, équipe GDO de l'IRHS