En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Institut Agro Rennes-Angers Université d'Angers   IRHS

IRHS

Débourrement des bourgeons de rosier

rose old blush
L’obscurité ou les basses températures réduisent le débourrement et modifient le gradient de ramification en faisant vraisemblablement intervenir une régulation hormonale locale.

La forme des plantes ornementales est un critère déterminant de la qualité visuelle et donc de la valeur marchande. Elle dépend de l’architecture de la plante et est sous le contrôle du génotype et de l’environnement. L’intérêt de notre étude est de comprendre le débourrement d’un bourgeon qui constitue la première étape de développement de l’axe de la plante.

Le travail a été mené sur deux variétés rosiers à développement acrotone (plus forte capacité de débourrement des bourgeons de l’extrémité de l’axe), en s’intéressant plus particulièrement au rôle de la lumière et de la température. Les plantes de rosier ont été soumises à des traitements de quantité de lumière (avec la partie distale (apicale) de la tige à l’obscurité et la partie proximale (basale) à la lumière, Fig. 1) ou de température (traitement à basse température, 5°C,  pendant quelques semaines puis retour à température douce, 20°C). L’obscurité (Fig. 1) ou l’exposition à de basses températures (même temporaire) inhibe totalement le débourrement des bourgeons distaux et permet celui des bourgeons proximaux, modifiant ainsi  le gradient de ramification le long de la tige.

Pour pouvoir expliquer ce phénomène, nous nous sommes intéressés au rôle d’une nouvelle classe d’hormones végétales, les strigolactones (SL), inhibitrices du débourrement des bourgeons axillaires. Un premier travail a consisté, à partir des séquences connues chez le pois et Arabidopsis (plante modèle pour les travaux de recherche), à identifier et localiser les gènes de synthèse et de signalisation de ces hormones végétales (4 gènes RwMAX²) chez le rosier Rosa wichurana (Rw). L’étude cartographique a montré que ces gènes (ou certains de ces gènes ?) étaient localisés dans une région des chromosomes qui gouverne la ramification du rosier de jardin. Cela renforce l’hypothèse du rôle de régulation du débourrement par les SL chez le rosier.. Par ailleurs, nous avons montré que les modifications de ramification de la tige en fonction de l’environnement s’accompagnaient d’une modification des niveaux d’expression des gènes RwMAX dans la tige et les bourgeons axillaires. Plus précisément, il ressort de notre étude que le gradient de débourrement le long de la tige n’est pas simplement expliqué par le gradient d’expression des gènes RwMAX le long de l’axe mais plutôt par leur régulation locale au niveau de chaque entre-nœud et bourgeon.

Partenaires : ce travail a été réalisé dans le cadre du post-doctorat de Samia Djennane, encadré par Nathalie Leduc (équipe Arch-E de l’unité IRHS) et Laurence Hibrand-Saint Oyant (équipe GDO de l’unité IRHS). 

Financement : Région Pays de La Loire (Projet COSAVE)

Publication :  Djennane S., Hibrand-Saint Oyant L., Kawamura K., Lalanne D., Laffaire M.,Thouroude T.,Chalain S.,  Sakr S., Boumaza R., Foucher F., Nathalie Leduc.(2013)Impacts of light and temperature on shoot branching gradient and expression of strigolactone synthesis and signalling genes in rose. Plant, Cell & Environment, 37(3) 742-747