En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Agrocampus Ouest Université d'Angers   IRHS

IRHS

Les champignons : une solution naturelle pour protéger les plantes ? le projet Trichoderma présenté lors de la fête de la science

Confrontation de champignon
Le projet Trichoderma vise à cultiver des alternatives naturelles au chimique, en développant une gamme de biointrants, dérivés du champignon Trichoderma. L'objectif est de soutenir les filières de l’arboriculture, du maraîchage et de la viticulture dans la lutte contre les bactérioses.

Les Trichoderma sp. appartiennent à la famille des champignons ascomycètes qui compte plus de 150.000 membres. Et sur les 600 espèces de Trichoderma sp. recensées, seulement quatre sont exploitées sur le marché. Ils ont comme particularité de développer des mécanismes de défense pour lutter contre les bactéries et champignons pathogènes, renforçant ainsi les défenses naturelles des plantes.

Les acteurs du pôle Vegepolys Valley ont proposé au public de découvrir diverses espèces de Trichoderma et leurs particularités lors de la fête de la science à Angers.

Les maladies des plantes propoquées par certaines bactéries ou champignons

La problématique des maraichers, des viticulteurs et des arboriculteurs : certaines maladies des plantes sont provoquées par des bactéries ou des champignons. Économiquement, cela a un impact sur la qualité de leur production agricole.

L'objectif du projet Trichoderma est de développer une biosolution, alternative aux produits phytosanitaires conventionnels, à base de Trichoderma, des champignons filamenteux, pour contrer ces maladies.

Partenaire et financement : Ce projet, financé par la Région Pays de la Loire, est porté par CYBELE AGROCARE. Il associe :

  • des partenaires publics : INRAE, UA, AO (UMR IRHS) pour l'isolement (récupération des souches) et le criblage (tester et vérifier l’efficacité des souches prélevées contre les agents pathogènes, fongiques et bactériens) des microorganismes. L’objectif serait la découverte d’une souche capable de contrer plusieurs facteurs de maladie.
  • des partenaires privés : centre de R&D de VV, pour le criblage (en lien avec l'IRHS); ARELPAL pour le criblage en condition réelles d'utilisation en maraichage, ainsi que le Groupe MERCIER, pour les essais en ligne

En savoir plus sur l'équipe "Pathologies fongiques des semences" de l'IRHS :

Les travaux de l’équipe consistent à élucider les mécanismes responsables du pouvoir pathogène des champignons, ainsi que les stratégies de la plante à répondre à cette interaction biotique. Les objectifs sont  : 

  • d’identifier des déterminants du pouvoir pathogène, notamment ceux liés à la protection du champignon contre les stress physico-chimiques auxquels il fait face lors de l’interaction avec sa plante hôte, 
  • d’explorer le rôle du microbiote associé aux semences dans la transmission du pathogène, et en particulier de mieux comprendre l’influence de la plante hôte et de l’environnement sur les interactions entre les espèces fongiques présentes dans le microbiote.

voir les thématiques de l'équipe : https://www6.angers-nantes.inrae.fr/irhs/Recherche/Pathologies-fongiques-des-semences

Recherche d’agents de biocontrôle efficaces (Trichoderma etc.) pour limiter le développement de maladies bactériennes et fongiques sur différentes cultures (pommier, vigne, hortensia, carotte etc.) (Bastide et al., 2018) :