En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Agrocampus Ouest Université d'Angers   IRHS

IRHS

Les voies antiques de l'ADN : un rendez-vous entre sciences et fiction aux Utopiales 2021

L'étude de l'ADN ancien - J. Clotault, IRHS
Jérémy Clotault, biologiste en génétique des plantes à l'IRHS, est intervenu lors d'une table ronde aux Utopiales, vendredi 29 octobre à 13h, aux côtés de Karim Si-Tayeb et Guy-Franck Richard sur "Les voies antiques de l'ADN"

La programmation des Utopiales, le festival international de science-fiction, fait cohabiter les univers de la science et de la science-fiction. Ainsi chaque année, les Utopiales réunissent des scientifiques, chercheurs, écrivains, scénaristes, dessinateurs, réalisateurs pour permettre à un très large public de réfléchir à la transformation de notre monde.

Pour sa 21e édition, le festival Les Utopiales s'intéresse aux Transformations, celles que nous subirons, que nous provoquerons ou que nous choisirons. Et en cet instant T, où notre planète bascule, serons-nous décroissants ou survivalistes ?

L'IRHS à un festival international de science-fiction ?

La particularité du festival Les Utopiales est de mêler dans un même espace littérature, cinéma, bande dessinée, arts plastiques, jeux vidéo, jeux de rôles et, depuis 2012, sous la présidence de Roland Lehoucq qui est astrophysicien au CEA, les sciences.
Les Utopiales sont l’événement le plus important autour de la science-fiction en Europe et le 2e à l’échelle internationale. 100 000 personnes assistent, chaque année, à l’édition .
 
Les thématiques de l'IRHS s'inscrivent dans les thématiques proposées par les Utopiales, comme notamment ‘Coder/Décoder’ en 2019, 'Traces' en 2020 et 'transformations' en 2021. Cet événement permet aux chercheurs de partager leurs recherches dans le cadre des Utopiales, avec pour objectif de rapprocher science et science-fiction mais aussi de confronter leur science avec les projections des auteurs et des artistes de l’illustration, de la bande-dessinée et du cinéma. Comme le dit Roland Lehoucq, « les Utopiales, c’est de la science-fiction avec des vrais morceaux de science dedans ! ».

Etude de l'ADN ancien, Jérémy Clotault, IRHS

Les voies antiques de l'ADN

Table ronde du 29 octobre 2021 à la Cité des Congrès de Nantes

On connaît des figuiers dont l’ascendance remonte à 10 000 ans et des chercheurs tentent de redécouvrir le silphium, plante jadis courante dans l’Antiquité et chantée par Pline le Jeune. Nous retrouvons des traces de notre ancêtre Neandertal dans nos gênes et il semblerait que ceux d’entre nous qui tiennent le plus de lui seraient plus sensibles que d’autres au COVID-19. Et si nous voyagions dans le temps grâce à l’ADN ?

En compagnie de Jérémy Clotault, Karim Si-Tayeb et Guy-Franck Richard, réécoutez la conférence intitulée, Les voies antiques de l'ADN :

Table ronde "Les vois antiques de l'ADN", Utopiales 2021
Intergalantique

Jérémy Clotault est maître de conférences en génétique à l’Université d’Angers depuis 2011. Il s’intéresse à la génétique des populations et à l’évolution moléculaire. Ses activités actuelles à l’IRHS le mènent à étudier l’évolution des rosiers : de la recherche des contributeurs sauvages à la compréhension de la quête utopique de la sélection des rosiers cultivés. Au sein de projets interdisciplinaires (histoire, mathématiques, etc.), il interroge les notions d’hybrides, de mutants et de clones.

Plus d'info sur : https://www.utopiales.org/event/n015-les-voies-antiques-de-ladn/

En savoir plus sur les recherches menées à l'IRHS sur la génétique du rosier

Équipe "Génétique et Diversité des Plantes ornementales" >>>

Origine et sélection de la remontée de floraison chez le rosier

Une approche interdisciplinaire histoire-génétique qui a permis de mieux comprendre la sélection de la remontée de floraison, capacité à refleurir plusieurs fois au cours d’une année. Lire la suite >>>

A travers 4 planches de BD, Jérémy Clotault nous explique de façon originale pourquoi des rosiers refleurissent après leur 1ère floraison :

Remontee_floraison1_ClotaultJRemontee_floraison2_ClotaultJRemontee_floraison3_ClotaultJRemontee_floraison4_ClotaultJ

Le truc à savoir sur... les pétales de roses

Des nouveaux marqueurs pour la phylogénomique des rosiers

Des milliers de séquences génomiques analysées en vue de résoudre l'origine complexe des rosiers sauvages

Les rosiers sauvages (Rosa sp.) ont une histoire évolutive très complexe et les relations existantes entre les 100-150 espèces identifiées sont mal connues. Très récemment, les génomes d'une vingtaine de rosiers sauvages ont été séquencés, ce qui offre un accès sans précédent à la diversité au sein du genre Rosa. Ce dernier représente donc un modèle idéal sur lequel développer un jeu de marqueurs capables de résoudre les relations phylogénétiques entre espèces. Lire la suite >>>

Rosier : obtention d’un génome de très haute qualité, un outil précieux pour la création variétale

Un consortium international regroupant 40 scientifiques, coordonné par l’IRHS, a pu obtenir un génome du rosier de très haute qualité, en combinant les dernières technologies de séquençage de l’ADN à celles de la cartographie classique. Ce génome permet aux chercheurs d’avoir une nouvelle vision sur la composition et l’évolution du génome du rosier, et ouvre de nouvelles perspectives pour la création de nouvelles variétés, notamment avec l’identification de gènes impliqués dans le nombre de pétales et la densité des épines. Lire la suite >>>

Ombres chinoises sur rosiers européens

L’introduction de rosiers chinois au XIXème siècle a durablement orienté la sélection en Europe.

Le XIXème siècle représente l’âge d’or de la création variétale en France et en Europe pour le rosier : de très nombreuses variétés ont été produites et des caractères innovants ont été sélectionnés notamment grâce à des croisements avec des rosiers chinois introduits à cette époque. Mieux comprendre comment la diversité génétique des rosiers obtenus en Europe à cette période s’est construite permettra de mieux raisonner la conservation des ressources génétiques mais aussi leur utilisation pour la création variétale actuelle et pour la recherche, par exemple en génétique d’association. Lire la suite >>>

Revoir la table ronde "Les sociétés non-humaines", avec Fabrice Foucher, à l'édition 2019 des Utopiales :

La science-fiction a exploré bien des sociétés non-humaines, de Tschaï aux réfugiés de District 9, jusqu’à La Ruche d’Hellstrom. Sur Terre, insectes sociaux et plantes vont souvent au-delà de l’étrange : interactions et intrications entre insectes phytophages et leurs plantes hôtes par exemple. Quand la littérature s’abreuve au réel pour créer du nouveau…

Écouter "Mignonne, allons voir si la rose...", édition 2019 des Utopiales

…qui ce matin avait déclose sa robe de pourpre au soleil en sachant quels insectes attirer de ses fragrances ? Et, dans Attack the Block, les aliens poursuivent le protagoniste couvert des phéromones de leur reine morte. Le parfum, ce code, lui-même codé dans le génome, pour communiquer entre insectes, entre plantes, entre plantes et insectes. Et l’être humain peut-être ? >>>

Avec : Fabrice Foucher, Emmanuelle Jacquin-Joly, Fabrice Chemla Modération : Mel Andoryss