En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Institut Agro Rennes-Angers Université d'Angers   IRHS

IRHS

Une série de vidéos pour comprendre l'évolution du champignon responsable de la tavelure du pommier

Vidéo tavelure
© IRHS
Comment le champignon Venturia inaequalis, responsable de la tavelure du pommier, a évolué pour devenir de plus en plus agressif et virulente en lien avec la domestication de son hôte et avec l’essor de l’agriculture ?

Une série de 3 vidéos, réalisée avec les chercheurs de l’unité IRHS (INRAE - Agrocampus Ouest - Université d'Angers), pour comprendre :

  1. Comment le champignon responsable de la tavelure du pommier s’est adapté à la domestication de son hôte à partir de son centre d’origine en Asie Centrale
  2. Comment la présence de souches virulentes sur les pommiers sauvages lui permet de contourner les gènes de résistances présents dans les variétés dites résistantes
  3. Comment il est possible de casser la dynamique des épidémies de tavelure en organisant de manière judicieuse les variétés dans les vergers

Sur la base de ces découvertes, les chercheurs proposent dans ces vidéos des solutions concrètes permettant de réduire l’utilisation de pesticides en verger, grâce au développement d’un outil PCR de détection de la virulence dans les vergers ainsi qu’à une stratégie de lutte permettant d’optimiser la spatialisation et d’exploiter la diversité des variétés de pommiers.

Les recherches menées sur la tavelure à l'IRHS:

L’équipe ECOFUN (Ecologie évolutive chez les champignons) de l’unité IRHS étudie la dynamique épidémio-évolutive des espèces de Venturia, pathogènes des plantes de la famille des Rosaceae, depuis l'identification des gènes impliqués dans le pouvoir pathogène au déploiement des variétés résistantes à l’échelle du paysage dans un contexte de transition agroécologique.  Elle cherche à comprendre comment ce champignon a évolué depuis l’antiquité  pour devenir de plus en plus agressif et virulente en lien avec la domestication de son hôte et avec l’essor de l’agriculture. Enfin, l’équipe développe depuis peu un nouveau moyen de biocontrole breveté qui rend le champignon non virulent.

En savoir plus sur l’équipe : https://www6.angers-nantes.inrae.fr/irhs/Recherche/Ecologie-evolutive-chez-les-champignons

3 vidéos pour comprendre et en savoir plus sur la tavelure du pommier

Ces vidéos ont été réalisées pour les étudiants, les chercheurs, les arboriculteurs mais aussi le grand public.

L’impact de la domestication des pommiers sur la tavelure

L’ancêtre du pommier cultivé et le champignon Venturia inaequalis responsable de la tavelure sont tous deux originaires d’Asie Centrale (Kazakhstan, Chine). Au néolithique, ces 2 vieux compagnons de route ont quitté leur aire d’origine pour coloniser la planète pour y revenir au cours du siècle dernier en lien avec l’essor de l’agriculture et la globalisation des échanges. Les chercheurs INRAE, de l’Université d’Angers et du CNRS de Paris-Saclay ont cherché à évaluer quel avait été l’impact de la domestication du pommier sur son principal agent pathogène et à mesurer les risques pour l’ancêtre du pommier d’un retour d’une tavelure "domestiquée" dans son aire d’origine.

Contact : christophe.lemaire@univ-angers.fr

En savoir plus sur les flux de gènes depuis les pommiers domestiqués et invasion de champignons pathogènes « pestifiés » : https://www6.angers-nantes.inrae.fr/irhs/A-la-une/Faits-marquants/2020/Menaces-sur-l-ancetre-du-pommier-en-Asie

Perte d’immunité chez le pommier : chronique d’un contournement de résistance

Pour pouvoir être commercialisées et exportées les pommes doivent être indemnes de toute tache de tavelure qui est la principale maladie en vergers de pommiers dans le monde. L’utilisation de gènes de résistance est l’alternative la plus efficace, la plus respectueuse de l’environnement et de la santé du consommateur. Parmi les gènes de résistance identifiés, le gène Rvi6 est le plus utilisé par les sélectionneurs de par le monde. Des pertes d’efficacité de cette résistance ont toutefois été observées en vergers à l’échelle européenne. Dans cette vidéo, les chercheurs de l’IRHS qui ont identifié le gène d’avirulence AvrRvi6 révèlent que les Malus sauvages ont joué un rôle de réservoir de virulence en hébergeant des souches responsables des contournements. Ils proposent également un outil d’épidémio-surveillance, basé sur une détection des souches virulentes par PCR, qui devrait permettre aux producteurs de mieux gérer leurs programmes de traitement, de choisir les variétés adaptées aux populations de tavelure présentes et ainsi d’utiliser moins de fongicide.

Contact : Bruno.lecam@inrae.fr

Comment les maths peuvent protéger les pommiers de la tavelure ?

Mélanger les variétés de pommiers permet de réduire les épidémies de tavelure dans les vergers. Est il possible d’optimiser ces associations pour gagner en efficacité ? Pour tenter d’y répondre, les chercheurs INRAE d’Angers ont développé un algorithme pour simuler le développement de la maladie dans des vergers constitués de différentes variétés.  Une fois que les arrangements de variétés les plus efficaces ont été identifiés, les chercheurs les ont été testés en grandeur nature dans un verger en Bretagne où une baisse de 50% de maladie a été observée !

Contact : natalia.sapoukhina@inrae.fr

En savoir plus sur le logiciel MARCUS : simulation de la dispersion d’une maladie dans un paysage https://www6.angers-nantes.inrae.fr/irhs/Recherche/Ecologie-evolutive-chez-les-champignons/Logiciel-MARCUS

Voir aussi

Les plantes font de la résistance

Dans le cadre du projet Régional ROAD MOVIE développé à l'UMR IRHS par les équipes EcoFun, Respom, Fungisem et BioInfo, un film d'animation de 2mn40 a été réalisé pour tenter d'expliquer la stratégie d'identification de gènes à résistance durable.

En savoir plus : https://www6.angers-nantes.inrae.fr/irhs/La-science-et-vous2/Mediation-scientifique/Les-plantes-font-de-la-resistance