En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Oniris

Site internet de l'UMR SECALIM

Quels effets du changement climatique sur la contamination du lait cru en France et en Europe

Changement climatique et contamination du lait cru
Une prédiction de l’exposition du consommateur à la bactérie Escherichia coli

Les recherches de l’UMR INRAE Oniris SECALIM ont pour objectif d’évaluer l’impact des nouvelles pratiques (agricoles et de consommation) liées aux transitions alimentaires sur la sécurité des aliments. La prédiction de l’exposition du consommateur aux dangers microbiologiques en lien avec les modifications des pratiques agricoles vers des systèmes durables et le réchauffement climatique, représente une des questions de microbiologie abordées par SECALIM. Le changement climatique représente une menace pour la chaîne d'approvisionnement du lait car il peut affecter la qualité microbiologique du lait cru, du fait de l’augmentation des températures. Le lait cru est consommé dans plusieurs pays d’Europe notamment la France. L’estimation des niveaux de contamination d’Escherichia coli, une bactérie dont il a déjà été démontré que son niveau augmente quand la vache subit un stress dû à une température extérieure supérieure à 25°C, est possible à l’aide de modèles de microbiologie prévisionnelle. Dans cette étude, un modèle mathématique a été construit pour estimer successivement la contamination initiale d’E. coli, et la concentration de la bactérie aux étapes associées à l’emballage, la vente au détail et à la réfrigération par les consommateurs.

Les données utilisées pour la construction du modèle provenaient d’une ferme laitière en Arabie Saoudite, dont les conditions climatiques plus chaudes permettaient de se rapprocher des situations française et européenne attendues suite au réchauffement climatique.

Un ensemble de 622 points de données a été analysé et ajusté. La croissance bactérienne a été déterminée au travers de différents scénarios de durée et de température de stockage reflétant la chaîne d'approvisionnement du lait cru en France.

La concentration initiale moyenne d'E. coli dans le lait cru a été estimée à 1,31 [1,27; 1,35] log UFC/mL et s'est avérée augmenter à la fin de la chaîne d'approvisionnement en fonction des durées et des températures de stockage chez le consommateur. Les estimations variaient de 1,73 [1,42 ; 2,28] log UFC/mL après 12 h, 2,11 [1,46 ; 3,22] log UFC/mL après 36 h et 2,41 [1,69 ; 3,86] log UFC/mL après 60 h de stockage chez le consommateur. Le nombre d’unités de lait dépassant le critère d'hygiène français de 2 log pour E. coli passait ainsi de 10 % [8 ; 12 %] à 53 % [27 ; 77 %] suite au stockage du consommateur.

Dans l'ensemble, le modèle et ses résultats donnent un aperçu de la qualité microbienne que pourrait avoir le lait cru en France en raison des conditions de températures plus élevées induites par le changement climatique.

 Publication associée :

R. Feliciano, G. Boué, F. Mohssin, M. M. Hussaini and J.-M. Membré 2021. Probabilistic modelling of Escherichia coli concentration in raw milk under hot weather conditions. Food Research International 149, 110679 https://doi.org/10.1016/j.foodres.2021.110679

Partenariat et financement : Cette étude a été réalisée par l’UMR INRAE Oniris SECALIM et financée dans le cadre du projet européen ITN Protect